ETM
Navigation
Startseite
Aktuelles
Biographie
Bestellung
Gästebuch
Download
Gedenkheft
Hörbeispiele
Werk-Suche
Werkverzeichnis
Kontakt/Impressum

 
Tilo Medeks - Porträt eines Tangos
Biographie
Deutsch

Französisch

Englisch

Bild von Clara Medek

Tilo Medek naît le 22 janvier 1940 à Iéna (Thuringe). Il est le fils du compositeur et musicien de chambre Willy Müller-Medek (1897-1965) et de son épouse Rosa, née Gewehr (1902-1976).

Son père, étant prisonnier de guerre, il ne peut s’occuper de l’éducation musicale de son fils et celui-ci ne commence ses études de violon, de piano et d’improvisation ainsi que d’autres matières théoriques qu’en 1950 au conservatoire de Iéna. La participation en 1957 aux 12e Cours d’Eté Internationaux de Musique Moderne à Darmstadt en Allemagne de l’Ouest (il y suit des cours de Alexander Jemnitz, Luigi Nono, Hermann Scherchen et Karlheinz Stockhausen) le marque profondément.

De 1959 à 1962 il est élève de piano de Kurt Johnen (1884-1965) à Quedlinburg dans le Harz.

En 1959, il obtient son baccalauréat et refuse de travailler pendant un an dans la production, ce qui était obligatoire en Ex-RDA. A la fin de l’automne 1959 on lui accorde finalement le droit de s’inscrire en musicologie auprès des professeurs Walther Vetter, Ernst Hermann Meyer et Georg Knepler à l’Université Humboldt de Berlin-Est. Il suit également les cours de psychologie de Kurt Gottschaldt, d’histoire de l’art de Karl-Heinz Clasen, de philosophie en théologie de Lieselotte Richter ainsi que d’architecture de jardin de Willy Kurth.

Il suit en même temps des cours de composition chez Rudolf Wagner-Régeny (1903-1969) à l’Académie Allemande de Musique de Berlin-Est.

En raison de la suppression de sa bourse après la construction du mur de Berlin, tout en poursuivant ses études, il exerce des professions libérales à partir de 1962 en tant que répétiteur dans l’Ensemble de la Jeunesse Ouvrière et en tant que compositeur écrivant de la musique pour des pièces de théâtre et des émissions radiophoniques.

Ensuite, Tilo Medek reçoit divers prix internationaux de concours de compositions et lors de compétitions de chaînes de radio et de télévision:

Concours international de composition de la fondation Gaudeamus, Pays-Bas 1967 (Todesfuge), State University of New York 1968 (Das Dekret über den Frieden), Concours d’opéra de la RDA 1969 (Einzug), Concours Friedrich Kuhlau de la ville d’Uelzen 1970 (Kühl, nicht lau, No. 2 des - Lesarten an zwei Klavieren -), 22e Tribune internationale des Compositeurs de l’UNESCO Paris 1975 (Kindermesse), Prix Folklorique de Radio Bratislava 1975 (Der schwere Traum), Prix Danube à Bratislava 1977 pour l’enregistrement de l’institution radio KRO-Pays-Bas de la Kindermesse, Prix Ernst Reuter en 1982 (avec Dorothea Medek pour la musique de la documentation radiophonique „Westöstliche Wechsel, ausgestellt in der Ankunftszeit“de celle-ci).

En 1968, dans le contexte du Printemps de Prague, Tilo Medek subit une première restriction dans son travail artistique, déclenchée par les compositions „Das Dekret über den Frieden“ (Lenin) et la „Battaglia alla turca“.

A partir de 1970 il travaille chaque été à Bindow sur le lac Ziest près de Königs Wusterhausen (à l’est de Berlin).

En 1974 Tilo Medek épouse en secondes noces Dorothea Medek assistante en dramaturgie au Berliner Ensemble et auteur de scénarios, mère de ses enfants: Mirjam, née en 1971, Clara und Immanuel, nés en 1983.

Par la suite elle fera des librettos et des montages de textes pour ses compositions.

Etant co-signataire d’une pétition contre l’expatriation du chanteur politique Wolf Biermann, on lui présente le 15 juillet 1977 son exclusion „de la citoyenneté de la République Démocratique Allemande“ et il s’installe donc en RFA.

Domicilié de 1977 à 1980 à Adscheid près de Hennef au bord de la Sieg, de 1980 à 1985 à Unkel au bord du Rhin et à partir de 1985 sur l’autre rive du Rhin à Oberwinter, près de Remagen; ces domiciles se trouvant au sud de Bonn en Rhénanie-Palatinat.

En 1982 il crée l’Edition Tilo Medek, édition musicale (depuis 1999 avec son propre atelier d’imprimerie et de façonnage).

Tilo Medek est membre fondateur de l’Académie Libre des Arts de Mannheim et membre correspondant du Collegium Europaeum Jenense à l’Université Friedrich Schiller de Iéna. En février 1992 il est nommé Compositeur d’Honneur du 8e Festival International des Chœurs d’Enfants à Nantes, pendant l’été 1994 il est honoré par une invitation de séjour à l’Académie Allemande à Rome (Villa Massimo).

Depuis quelques années il a repris ses activités de musicologue et de conférencier. Depuis 1967 il donne des cours privés de composition. Depuis septembre 2002 il est chargé de cours de composition au Lycée public de Musique du Land de Rhénanie-Palatinat à Montabaur.

Depuis 1962 il n’a cessé d’exercer en profession libérale.

Tilo Medek est décédé le 3 février 2006.